L’assurance vie est-elle toujours aussi attractive ?

2
673
assurance-vie

Assurément ! Après une année 2012 compliquée, l’assurance vie enregistre en ce début d’année 2013 un deuxième mois consécutif de collecte nette positive. Ces chiffres tout à fait encourageants confirment que l’assurance vie est bien le placement préféré des français et l’un des seuls à répondre à différents objectifs d’épargne. En effet, l’assurance vie permet tout à la fois :

  • d’épargner pour générer des revenus complémentaires,
  • de transmettre un capital dans une optique successorale,
  • de préparer sa retraite, une des principales préoccupations des français aujourd’hui.

L’assurance vie est aussi, rappelons le, insaisissable, autrement dit les créanciers du souscripteur ne peuvent pas effectuer une saisie sur le contrat avant son terme. De plus, et contrairement au Livret A par exemple, l’assurance vie n’est pas limitée dans son montant. Vous pouvez verser les sommes que vous souhaitez sans aucun plafond, mais en respectant votre capacité d’épargne au regard de vos revenus et votre patrimoine.

Last but not least, l’assurance vie bénéficie d’une fiscalité privilégiée et qui a échappé à la réforme alignant la fiscalité de l’épargne sur celle des revenus du travail. Résultat, elle devient aujourd’hui une enveloppe fiscale incontournable. Parmi ces avantages, la possibilité pour tout contrat souscrit avant le 70e anniversaire du souscripteur d’offrir un abattement de 152 500 euros par bénéficiaire.

Quant à savoir s’il est préférable d’opter pour un contrat d’assurance vie investi sur un fonds en euros ou sur des unités de compte, tout dépend du profil de l’épargnant, de son âge et de ses objectifs d’épargne.

Il nous semble plus intéressant de rechercher la performance sur un fonds obligataire qui offre des opportunités d’investissement plus attrayantes que sur un fonds en euros avec un niveau de risque quasi équivalent. Mais il est certain que sur le long terme, si on recherche un tant soit peu de rendement, il est préférable de se diriger vers des placements plus dynamiques donc vers les unités de compte. N’oublions pas que depuis 1929, les statistiques montrent que l’investissement en bourse est le plus rentable de tous sur le long terme.

Aujourd’hui, la confiance revient peu à peu sur les marchés et pour preuve le CAC 40 est proche des 3800 points, autant d’éléments qui laissent à penser que les unités de compte sont une bonne option à choisir.

2 COMMENTAIRES

  1. je remarque que le concept d’assurance vie au Québec (canada) n’est pas la même chose qu’en france

    Notez ce commentaire : Thumb up 0 Thumb down 0

    • Bonjour Tchatie, quelles sont les différences entre l’assurance vie en France et au Québec?

      Notez ce commentaire : Thumb up 0 Thumb down 0

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here