Les taux immobiliers devraient augmenter avant fin 2016

0
1074
crédit

Impact de l’élection de Donald Trump sur les taux d’emprunt

L’élection de Trump à la tête des Etats-Unis pèse lourdement sur les taux des crédits immobiliers en France. Pas directement, mais de façon indirecte. Ces taux devraient augmenter après plusieurs mois de baisse consécutive, lit-on dans la troisième édition du « baromètre mensuel du crédit immobilier ». Cette publication des Echos Patrimoine explique cette inversion de tendance, après avoir sondée plusieurs courtiers et spécialistes, par le besoin des banques de « compenser la récente hausse des taux à 10 ans des emprunts d’Etat français, provoquée par l’élection de Donald Trump et les craintes d’une remontée des taux de la FED et de la BCE ».

Forte hausse des taux des obligations assimilables du trésor (OAT)

En effet, le taux des obligations assimilables du trésor (OAT) ont doublé en quelques jours, passant de 0,4 % à 0,8 %. S’agit-il d’une hausse durable ou non ? L’incertitude est pour le moment de mise. Et les banques seraient obligées tôt ou tard de s’adapter pour garder leur marge. Cette hausse des taux immobiliers oscillera entre 20 et 40 points de base d’ici fin 2016. D’ailleurs, elle était fort probable à cause également du niveau actuel des taux immobiliers qui est à un seuil plancher, à savoir 1 % et 1,25 % pour les prêts à 20 ans.

Une hausse des taux au niveau mondial

Cette augmentation des taux ne concerne pas seulement la France. En effet, « la crainte d’une politique plus inflationniste a fait remonter les taux aux Etats-Unis, entraînant dans sa foulée les taux européens », confirme Alban Lacondamine, cité par Les Echos. Et comme conséquence, le marché obligataire mondial a perdu plus de 1.000 milliards de dollars. C’est presque normal vu que la victoire du milliardaire républicain a causé une flambée des rendements des emprunts d’Etat américain jamais connue cette année, que ce soit pour les emprunts souverains à 30 ans (3 %) ou à 10 ans (2,30 %).

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here