Brexit : Quel impact sur la livre sterling ? Comment se positionner ?

0
3339
Graphe GBP/USD pour le 06/07/2016

La livre sterling a perdu près de 1800 pips face au dollar américain suite à l’annonce du Brexit.

Rappelons que les marchés avaient nettement anticipé un « Bremain » suite aux sondages ressortis après l’assassinat de la députée britannique Jo Cox.

Ces anticipations avaient conduit la paire GBP/USD sur son sommet annuel au-dessus de la résistance psychologique des 1.50$.

Le « Brexit » a donc sanctionné la paire au départ de son sommet annuel pour l’entrainer sur les 1.3118$.

Désormais, l’attentisme est de mise à horizon moyen/long terme.

En effet, même si le vote « OUT » est ressorti gagnant de ce référendum, le « Brexit » prendra effet uniquement lorsque l’article 50 du traité de Lisbonne aura été saisi par le gouvernement britannique devant le Conseil Européen.

David Cameron a annoncé sa démission, elle devrait être effective au cours de l’automne prochain et il a annoncé qu’il n’utilisera pas l’article 50.
L’ancien maire de Londres, Boris Johnson, est le candidat le plus crédible à la succession de David Cameron et il a récemment expliqué qu’il ne comptait pas « appuyer sur le bouton » rapidement, il estime qu’il faut laisser le temps au Royaume-Uni de se préparer …

En définitif les marchés commencent à se demander si ce Brexit verra véritablement le jour, rappelons que les britanniques ont déjà signé 2,7 millions de pétitions en faveur d’un nouveau référendum et personne ne semble avoir les épaules assez larges pour présenter l’article 50 au Conseil Européen.

De plus, chers citoyens français, souvenez-vous du référendum de Nicolas Sarkozy en 2006 …  Nous avions voté contre la Constitution Européenne mais Sarkozy n’avait finalement pas tenu compte de notre avis …

Toutes ces informations sèment le doute sur les marchés et les traders ne peuvent donc pas encore « pricer » les potentielles répercutions à moyen terme du Brexit au sein de l’économie britannique.

Selon le FOMC, le taux de chômage des britanniques devrait augmenter alors que la production et le PIB devrait reculer à horizon 2020.

Enfin, le gouverneur de la Banque centrale d’Angleterre a déjà expliqué qu’il comptait assouplir sa politique monétaire en baissant les taux directeurs si l’inflation poursuit sa chute.

En résumé, les risques sont clairement baissiers sur la livre sterling mais le marché oscille au sein de figures d’indécision dans l’attente de savoir si l’article 50 sera utilisé prochainement.

La paire GBPUSD est sur le point de sortir de son triangle symétrique d’indécision de court terme (voir graphique), nous entrerons dans le sens de la sortie à court terme mais notre avis reste « neutre » à moyen terme entre le support des 1.3130 et la résistance des 1.3500.

On estime donc que nous bénéficierons d’un « driver fondamental » important lorsque le marché quittera cette phase de neutralité incluse entre les 2 niveaux précédemment évoqués.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here