C-zam de Carrefour : Nouvel acteur de la banque en ligne

0
139
Compte C-zam de Carrefour banque

De plus en plus de français se disent déçus de la qualité des services des banques traditionnelles, sans parler de la tarification élevée. La banque en ligne offre donc une solution alternative qui séduit de plus en plus. D’après une étude réalisée par le cabinet Simon-Kucher et Research Now en février dernier, 10% des français entre 18 ans et 65 ans détenait au moins un compte bancaire en ligne en 2016 contre 8,5% en 2015. Ce marché est donc en pleine croissance et devrait continuer de croître en 2017.

Logo CarrefourLa révolution digitale permet désormais à de nouveaux acteurs de se lancer dans la banque et de faire concurrence aux grandes institutions financières dites traditionnelles. Il y a un mois, le géant de la grande distribution Carrefour a commencé à offrir à ses clients un compte bancaire classique accessible en libre-service sous la forme de coffrets.

Un compte courant est maintenant « disponible en rayon et activable en ligne en dix minutes » depuis le 18 avril 2017 chez Carrefour. Il s’agit d’un coffret à 5 euros contenant une carte Mastercard et un guide d’utilisation distribués en libre-service dans les 3 000 magasins Carrefour qu’il s’agisse d’hyper, de supermarchés et de magasins de proximité du groupe Carrefour comme Carrefour Market ou Proxi ou sur Rue du Commerce, son site de commerce en ligne. Ce coffret est accessible à toutes les personnes majeures sans conditions de revenus et les frais de tenue de compte sont de 1 euro par mois.

Processus rapide et démarches simples pour ouvrir son compte bancaire C-zam

10 minutesD’après Carrefour, la durée nécessaire pour compléter sa souscription à C-zam est de 10 min et il y a 2 possibilités de le faire : sur mobile ou sur ordinateur. Carrefour Banque utilise vos scans pour compléter votre état civil et d’autres informations vous concernant. Il faut donc juste bien vérifier que vos informations ont été correctement extraites de votre justificatif d’identité.

Il faut ensuite scanner un 2e justificatif et compléter l’adresse ainsi que remplir un questionnaire, plutôt court, sur votre situation familiale, immobilière, professionnelle etc. Votre compte est maintenant opérationnel. Il faut tout de même que Carrefour Banque vérifie votre adresse en vous envoyant un courrier avec un code secret à usage unique à renseigner. Le courrier devrait généralement être reçu sous 3 jours ouvrés.

Afin de pouvoir utiliser le compte, il faut obtenir votre code secret qui devrait s’afficher grâce sur l’application ou votre espace utilisateur. Ensuite, il sera nécessaire d’approvisionner le compte. Vous avez alors 2 solutions : par virement bancaire car vous obtenez automatiquement un RIB ou par carte bancaire.

Retraits gratuits dans les automates du réseau BNP Paribas ou de Carrefour Banque

Les tarifs des banques en ligne concernant les retraits dépassent généralement ceux des réseaux traditionnels. C-zam facture 1 euro les retraits qui sont réalisés hors des DAB de BNP Paribas ou de Carrefour Banque qui sont gratuits.

Pas de chéquier, pas de dépôt d’espèce et pas de découvert

banque en ligneLorsque l’on choisit une banques en ligne (lire d’ailleurs notre article sur comment choisir sa banque en ligne), il faut accepter certaines contraintes. Par exemple, elles ne proposent que rarement des dépôts d’espèce ou de chèque, C-zam ne fait pas exception : pour payer ou faire un cadeau, il faudra dorénavant adopter les prélèvements ou les virements bancaires.

Il n’est pas possible n’ont plus d’avoir des découverts, donc pas de risque de dérapages. Les cartes que ces banques proposent sont des cartes basées sur des modèles à autorisation systématique qui doivent interroger le solde du compte avant d’approuver chaque opération. Tout retrait ou paiement qui entraînerait le solde du compte dans le négatif sera bloqué.

Pas de découvert autorisé signifie également le rejet automatique des prélèvements qui entraineraient le dépassement du solde disponible. C-zam facture les prélèvements rejetés après 5 rejets par an.

Les banques doivent évoluer et relever les défis de leur temps pour rester compétitives, acquérir de nouveaux clients et les fidéliser. Il faut s’adapter à un marché toujours en évolution tout en continuant à satisfaire les clients et à s’adapter aux nouveaux acteurs qui viennent remanier en profondeur le modèle des banques traditionnelles.

REPONDRE