Citigroup : La digitalisation tous azimut

0
567
Logo Citigroup

Le Digital est une priorité pour Citigroup

Citigroup est l’une des premières institutions financières mondiales à avoir compris que le futur d’une banque passe obligatoirement par le numérique. Son Directeur Général du digital Greg Baxter, de passage récemment en Europe, a mis en exergue l’importance de la mise en place d’une plateforme bancaire pour assurer le futur du secteur. « Notre stratégie a évolué : le numérique était un but, une destination. Nous avons mis l’accent sur le « mobile first » et le « digital first », pour devenir la meilleure banque digitale au monde. Nous l’avons réorientée sur la priorité donnée au client, qu’il soit grand public ou grande entreprise, et sur la nécessité de se connecter à l’écosystème. Citi étant la banque des multinationales, notre objectif est de devenir une plateforme pour le commerce mondial », a-t-il déclaré, rapporte le quotidien La Tribune.

L’intérêt de Citigroup pour la digitalisation de ses services bancaires lui a permis ainsi de mettre en place une plateforme digitale dédiée aux solutions bancaires en ligne pour les institutionnels : CitiDirect. Pour Greg Baxter, cette plateforme est une véritable réussite dans la mesure où elle est « la plus primé du secteur ». CitiDirectBE, qui propose entre autres des services bancaires comme l’analyse de trésorerie et la gestion de liquidité, a été primée pour la 10e fois consécutive à l’échelle internationale par le cabinet Greenwich Associates.

Impact de la digitalisation pour Citigroup

Cette stratégie de digitalisation a eu un impact sur le réseau de la banque new yorkaise. Citigroup dispose déjà de moins d’agences que ses concurrents. « Aujourd’hui, 80% de nos contacts se font sur le digital. L’agence reste cependant le canal privilégié pour ouvrir un compte, ce qui est un moyen très coûteux de gagner des clients. Depuis dix-huit mois, nous fermons des agences, c’est une tendance générale, à part dans les grands centres financiers », a précisé Greg Baxter.

Importance du Big Data pour les banques

Le Directeur Général du digital n’a pas manqué d’attirer l’attention sur l’importance des données dans ce secteur d’activité, qui est généralement un actif souvent sous-évalué. Ce n’est pas pour rien si, pour lui, « la technologie qui a le plus de potentiel c’est le Big Data et l’analytique. Citi étant une des plus grandes banques du monde, cela nous donne accès à une masse de données que personne n’a : nous voyons notamment les flux du commerce mondial, et l’on pourrait améliorer la chaîne logistique en exploitant nos données. Nous travaillons dessus, nous avons des data scientists. Nous disposons, avec toutes ces données, d’un actif unique, le plus sous-évalué ».

Greg Baxter a conclu : « quand on parle de numérique, il faut penser de manière exponentielle. Un exemple : nous avons aujourd’hui 200 millions de comptes dans le monde. Et que se passe-t-il si nous en avons 200 milliards ? Si votre frigo et votre voiture réalisent des paiements en votre nom ? Notre système est fait pour supporter des centaines de millions de comptes, l’est-il pour des centaines de milliards ? Tout cela pose d’importantes questions de confiance et de sécurité ».

En gros, Greg Baxter semble dire aux banquiers : Be digital or die !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here