Coface, filiale de Natixis, envisage un possible retour en Bourse

0
51
Marchés financiers en hausse

Sortie de la Bourse en 2002, la Coface est parvenue à rééquilibrer ses activités depuis quelques années. Grâce au recentrage de son métier sur l’assurance-crédit en 2011, le groupe affirme actuellement ne plus être endetté et anticipe de belles performances dans l’avenir. La filiale de Natixis confirme sa bonne tenue financière en évoquant un récent financement obtenu auprès de quatre banques, d’une valeur de 1,1 MdE, pour garantir ses activités d’affacturage.

La Coface s’estime ainsi prête à réintroduire son capital en Bourse, confiant notamment des résultats de sa réorganisation interne. Le groupe rappelle toutefois qu’une telle opération nécessite d’excellentes conditions financières, un paramètre encore incertain à l’heure actuelle. Son directeur général, Jean-Marc Pillu, n’a pu de ce fait préciser à quelle date la réintroduction en Bourse aura lieu. La firme préfère également ne rien dévoiler sur la part du capital à réintroduire sur les places financières.

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE