Crédit immobilier : que faire avant de franchir le pas ?

0
146
Crédit immobilier

Il est bien connu que seulement une minorité de Français a la capacité financière d’acheter un bien immobilier en cash. La majorité écrasante recourt plutôt à l’emprunt bancaire. Heureusement que cette solution présente certains avantages. A titre d’exemple, votre futur bien peut progressivement constituer un patrimoine à crédit, alors qu’il est (pratiquement) impossible d’emprunter sous prétexte de vouloir investir en Bourse ou en assurance. Ce « mal nécessaire », à savoir le crédit immobilier, il faut savoir bien le négocier pour en tirer profit.

Quand faut-il acheter ?

Avant de penser à contracter un crédit immobilier, pensez en premier au timing de l’achat de votre bien immobilier. Si le sol n’est pas cultivable à n’importe quelle saison, il en est de même pour l’achat immobilier. Posez-vous la question : est-ce le bon moment pour investir dans un bien immobilier ? S’il s’agit-il d’une résidence principale, c’est davantage une question d’opportunités, de moyens et de besoins. Ce n’est nullement lié à l’évolution du marché.

L’achat d’un logement locatif, lui, dépend de la conjoncture ainsi que de l’évolution des prix. A cet effet, sachez que le marché de l’immobilier est dépendant de cycles longs et lents. Ce qui est davantage vrai pour le marché français qui ne connait pas de bulles spéculatives (ou presque) et où les risques sont très faibles pour voir chuter les prix.

Que faire actuellement ?

Une baisse des taux l’année passée

L’année 2016 a connu la baisse des taux historique. Des taux qui ont connu une légère hausse au début de 2017. Ce qui n’empêche pas qu’il est toujours opportun de penser à l’acquisition d’un bien immobilier via un emprunt bancaire.

Négocier son crédit

Si vous êtes prêt à franchir le pas, la première action que vous devez faire : négocier votre crédit. Oui, c’est tout à fait possible. Vous pourrez, par exemple, varier la durée et le montant des remboursements, en faisant valoir au banquier votre profil de futur client. Comme vous pouvez faire appel à des cabinets de conseil spécialisés pour vous accompagner.

Prêts complémentaires comme le PTZ ou le PEL

En tout cas, n’oubliez surtout pas que la négociation d’un crédit immobilier va actuellement de pair avec la quête des prêts complémentaires. Pensez aux prêts à taux zéro ou aux prêts d’épargne-logement. Certes, leurs montants ne sont pas très importants, mais ils permettent d’alléger relativement votre charge de remboursement.

Taux fixe ou taux variable pour son crédit immobilier ?

C’est le dilemme. Vous devez impérativement y méditer. Choisir un prêt à taux fixe ou à taux variable ? Pour vous aider à prendre une décision, n’hésitez pas à passer au crible les offres et profiter de la concurrence. Actuellement, l’emprunteur est bien favorisé, surtout que les règles légales du crédit immobilier sont assez protectrices.

 

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here