Emploi : La banque LCL va supprimer plus de 750 postes

0
181
Logo LCL

C’est acté. La filiale du Crédit Agricole, qui a enregistré une perte de 30 millions d’euros au troisième trimestre 2016, licenciera d’ici fin 2018 entre 750 et 850 collaborateurs. Sont concernés les métiers de back-office et les fonctions support (marketing, communication, contrôle de gestion, comptabilité, etc.), soit 20% de leurs effectifs. Cette décision a été communiquée, le mercredi 14 décembre 2016, aux organisations syndicales lors d’un Comité Central Entreprise sur les actions prévues par LCL dans le cadre de son projet « simplification de la banque ».

Outre cette suppression des postes, ce projet compte sur des départs naturels. Selon les estimations de la filiale du Crédit Agricole, ils seraient 600 à 800 ETP (équivalent temps plein) qui opteraient pour un départ volontaire dans les deux prochaines années. LCL « table également sur les mobilités fonctionnelles ou géographiques au sein de LCL et du groupe Crédit Agricole, dans la mesure où chaque année entre 80 et 100 salariés quittent les fonctions support ou les back-offices de l’établissement pour rejoindre le réseau », a fait savoir notre confrère Les Echos dans son édition du 15 décembre. Et d’ajouter : « L’objectif est d’améliorer l’efficacité opérationnelle de l’établissement, notamment en digitalisant les processus, pour disposer d’une meilleure capacité d’investissement ».

Cette décision confirme ainsi l’annonce faite par LCL en mars 2016, selon laquelle la filiale du Crédit Agricole compte fermer pas moins de 20 agences de son réseau d’ici fin 2020. Elle s’inscrit d’ailleurs dans cette tendance de plusieurs banques, qui fait de plus en plus peur aux syndicats, consistant à réduire le nombre de leurs points de vente et, partant, leurs effectifs en raison de la réforme de leur modèle de distribution. Si ce licenciement en masse annoncé par LCL n’est pas le premier de son genre, il ne sera pas non plus le dernier. D’autres opérations sont dans le pipe !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here