Les femmes sont-elles de meilleures gestionnaires que les hommes ?

0
160
Femmes gestionnaires

En 2014, un rapport de Credit Suisse met en avant que sur 3 000 entreprises analysées, celles qui ont au moins une femme dans leur conseil d’administration connaissent une progression plus rapide de leur rentabilité financière par rapport aux entreprises avec un conseil d’administration composé uniquement d’hommes : 14,1% contre 11,2% entre 2005 et 2014.

Une étude de la Northwestern University sur les dirigeants de 139 pays a mis en avant que les pays dirigés par des femmes avaient une croissance économique (PIB) plus importante de 6% en moyenne que les pays dirigés par des hommes.

L’International Journal of Bank Marketing a mené une étude sur les fonds d’investissement gérés par des femmes. La rentabilité de leurs fonds est meilleure que celle des fonds dirigés par des hommes : +9% sur la période entre 2000 et 2009 pour une gestion féminine, contre une moyenne de +6% pour une gestion masculine. En période de crise, les fonds gérés par des femmes ont également tendance à baisser moins que ceux gérés par des hommes.

Selon l’enquête de Deloitte et Afic avec Elles, 1 investisseur sur 5 serait une femme dans le capital-risque. En 2015, 28% des embauches au sein d’équipes spécialisées dans l’investissement concernaient des femmes.

La finance reste un domaine très masculin et très fermé pour les femmes qui pourraient cependant apporter de nombreux avantages : un caractère plus méthodique, une meilleure organisation, un soutien plus important, une certaine curiosité, une exigence plus développée, une gestion des risques plus raisonnable, un meilleur respect du budget donné, etc.

Pourquoi peut-on dire que les femmes sont de meilleures gestionnaires que les hommes ?

Les femmes prennent moins de risques

Les femmes prennent généralement des risques moins grands comparés aux hommes. Les femmes vont également prendre plus de temps pour analyser l’ensemble des risques et des opportunités. Les décisions seront prises si elles amènent plus de stabilité.

Les hommes prennent des décisions plus risquées en analysant souvent davantage les opportunités que les risques. Les hommes sont également plus impulsifs que les femmes lorsqu’ils prennent leurs décisions.

Les femmes admettent plus facilement qu’elles ont tort

Les hommes n’aiment pas avoir tort et prennent beaucoup de temps à reconnaître les situations dans lesquelles ils n’ont pas pris les bonnes décisions ou qu’ils se sont trompés.

Les femmes reconnaissent plus facilement les erreurs qu’elles ont faites ce qui permet de les rectifier plus rapidement et plus facilement.

Les femmes sont plus à l’écoute de leurs émotions

Les femmes sont généralement plus à l’écoute de leurs émotions dans le but de les prendre en compte afin de pouvoir mieux les contrôler. Elles savent également prendre du recul et analyser une situation de manière plus objective que les hommes.

Les hommes ont tendance à prendre des décisions plutôt « déconnectées » de la réalité avec plus de risques car ils ont un certain goût pour le danger.

Les femmes prennent plus d’informations en compte avant de se décider

Les femmes prennent en compte plus de détails que les hommes avant de prendre une décision car elles ont une approche plus pragmatique, plus réfléchie et plus étudiée. Elles vont donc analyser une situation de manière méthodique, précise et détaillée.

Conclusion

Pourquoi peut-on dire que les femmes sont meilleures en trading ?

  • Les femmes paniquent moins en temps de crise car elles sont moins émotionnelles – contrairement à ce que l’on peut penser – et plus disciplinées,
  • Les femmes respectent leur plan de trading et posent des questions si elles ne comprennent pas quelque chose,
  • Les femmes disent plus facilement « non » ce qui est un avantage en trading puisque certains des meilleurs trades sont ceux que l’on refuse de prendre,

Pourquoi les femmes sont de meilleures traders ?  – Trading et shopping

  • Achetez en bas et Vendez en haut : c’est ce que les femmes recherchent lorsqu’elles font du shopping et qu’elles comparent les prix des différentes boutiques (value trading),
  • Tendance : c’est ce que les femmes font lorsqu’elles achètent leurs vêtements ou accessoires, elles le font en fonction de ce qui est tendance et à la mode (trading de tendance),
  • Arbitrage : c’est ce que les femmes font lorsqu’elles profitent d’opportunités comme les soldes où les prix sont moins chers et qu’il y a une bonne opportunité,
  • Savoir ce que l’on veut : en trading comme lorsque l’on fait du shopping, il faut savoir ce que l’on veut, connaître ses objectifs et comment faire pour les atteindre,
  • Acheter ce que vous pensez être intéressant, pas ce que quelqu’un vous dit d’acheter : en trading comme lorsque l’on fait du shopping, il faut savoir suivre son instinct et savoir ce qui est bon pour soi,
  • Savoir gérer son risque : en trading comme lorsque l’on fait du shopping, il faut connaître son budget, savoir ce que l’on peut dépenser/risquer pour avoir toujours une marge de sécurité et revenir plus tard si nécessaire,
  • Acheter ce qui est nécessaire maintenant : en trading comme lorsque l’on fait du shopping, il faut connaître les conditions globales avant de se décider. On n’achète pas des chaussures ouvertes s’il neige, on n’achète pas si on est dans marché en tendance baissière ou sans réelle tendance avec de fortes incertitudes.

Et vous : qu’en pensez-vous ?

REPONDRE