Comment mieux gérer ses pertes en trading ?

0
157
Baisse des marchés financiers

En trading, il est difficile de perdre de l’argent car on se sent démoralisé, abattu et parfois même dépressif, ce qui entraîne un comportement nocif qui a un impact négatif sur nos performances en trading. La mauvaise humeur, la colère, l’agressivité, l’impulsivité sont autant de facteurs émotionnels qui entrainent une perte de contrôle qui conduit généralement à une plus grande perte financière.

Il est important d’accepter que les pertes font partie du jeu et d’apprendre à mieux les gérer afin d’être plus performant sur le long-terme. Alors, comment mieux gérer ses pertes en trading ?

1# Acceptez vos pertes et Acceptez d’avoir tort

Il faut savoir se remettre en question pour analyser le plus objectivement possible une situation. En trading, il faut essayer de maximiser ses profits tout en minimisant ses pertes. Ainsi, accepter d’avoir tort et accepter les pertes c’est savoir quand sortir du marché s’il évolue dans le sens inverse de votre analyse.

Faire des erreurs est normal et n’empêche pas de gagner de l’argent au final, c’est pourquoi il faut apprendre à accepter que vous ne pouvez pas contrôler les marchés et que vous pouvez avoir tort.

Lorsque vous apprenez à reconnaître une situation perdante et que vous la gérez de façon réfléchie et disciplinée, vous allez pouvoir réduire vos pertes avant qu’elles ne deviennent trop importantes et que vous deviez fermer votre compte de trading pour solde insuffisant et appel de marge.

2# N’essayez pas de « vous refaire »

Lorsque vous faites plusieurs trades perdants de suite, vous pourriez avoir une sorte d’esprit de vengeance car vous souhaitez rattraper les pertes que vous avez accumulées. Votre processus décisionnel n’est plus rationnel à ce moment là et vous avez tendance à investir sans suivre votre plan de trading et sans respecter vos règles de money mangement.

Vous allez trader de manière impulsive et agressive sans analyser la situation ni les risques et vous risquez de perdre tout votre capital. Il faut donc absolument éviter les opérations spéculatives agressives.

3# Contrôlez vos émotions

Bien que se soit plus facile à dire qu’à faire, la clé est bien sûr de savoir contrôler au mieux ses émotions pour éviter qu’elles n’impactent négativement votre trading. Si vos émotions entrent le moins possible dans votre processus de décision, alors vous allez pouvoir vous concentrez sur ce qui est le plus important.

Vous devez essayez d’être patient avec vous-même et discipliné afin de pouvoir être détaché de vous-même mais surtout des aspects monétaires du trading pour vous concentrer sur ce qui est pertinent et rentable.

4# N’ayez pas d’attentes surréalistes

La majorité des traders particuliers sont agressifs et surtout ils ont des attentes plutôt surréalistes concernant leurs profits. Certains pensent que quelques positions sur le FOREX avec effet de levier suffisent pour devenir millionnaire. Il faut mettre cela en perspective en fonction de votre capital de départ, de votre expérience des marchés et de votre disponibilité pour investir sur les marchés. Il donc nécessaire d’établir des objectifs financiers réalistes sur le long-terme car être performant et gagner de l’argent de façon récurrente demandent du temps et des efforts.

5# Soyez patient et discipliné

La patience et la discipline sont la base pour des activités de trading profitables. Sans elles, même si vous avez le meilleur plan de trading au monde, vous ne pourrez pas gagner d’argent car vous n’allez pas avoir la force de le suivre de manière rigoureuse.

En trading, il est nécessaire d’être patient pour que le marché concrétise certaines figures chartistes ou atteigne vos niveaux avant de pouvoir entrer ou sortir du niveau. Il faut être patient pour que vos configurations d’entrée et de sortie en position se matérialisent et se valident sur votre graphique avant d’ouvrir/de fermer une position. Il faut être discipliné pour suivre à lettre votre plan de trading et vos règles de gestion des risques.

Savoir quand entrer et quand sortir du marché à l’avance est nécessaire pour contrôler au mieux votre risque.

6# Ayez une bonne stratégie de trading

Pour être discipliné, patient et contrôler au mieux vos émotions, il est nécessaire d’avoir un plan de trading et une stratégie d’investissement sur lesquels vous avez travaillé et que vous avez back-testé sur les marchés.

Un plan de trading est une description de la stratégie d’investissement que vous allez adopter sur les marchés financiers ainsi que de vos règles de gestion des risques et de l’argent.

Construire votre plan de trading n’est pas facile et doit être fonction de votre tolérance au risque, de votre style de trading et de votre situation financière.

7# Analysez vos trades avec un journal de trading

Pour que vous puissiez avoir du recul sur votre activité de trading, il est fortement conseillé de tenir un journal de trading. Ce dernier doit contenir des informations sur les positions que vous ouvrez et fermez sur les marchés financiers avec le plus de détails possibles afin de pouvoir regarder en arrière et comprendre ce que vous avez fait de bien ou ce qu’il faut améliorer.

Conclusion

Contrôler ses émotions c’est aussi savoir quand trader et quand ne pas trader. Il faut pouvoir prendre du recul et s’analyser le plus objectivement possible afin de déterminer les moments où il serait préférable pour vous d’éviter de trader car vous n’êtes pas dans un état optimal : succession de pertes/de gains qui vous entrainerait à prendre plus de risques, volatilité accrue, calendrier économique riche, trading d’ennui, sur-trading…

PARTAGER
Article précédentPeut-on se défendre seul face au Fisc ?
Prochain articleDoit on déclarer un compte bancaire ouvert à l’étranger ? Et un compte Paypal ?
Carolane de Palmas
Diplômée d’un Master en Finance d’entreprise et Finance de marché, Carolane est actuellement trader pour compte propre. Elle a également travaillé pour un hedge fund canadien, Altervest, où elle était en charge des opérations. Elle écrit de nombreuses analyses financières et économiques pour plusieurs brokers et médias spécialisés dans le but de partager ses connaissances macro-économiques et financières.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here