KBC : Moody’s dégrade une partie des CDO

    0
    162

    Dans la perspective d’une détérioration de l’économie mondiale, l’agence de notation Moody’s Investor Service a une nouvelle fois dégradé bon nombre de CDO (collateralized debt obligations), y compris certaines détenues par KBC. Cette dégradation a exercé un impact négatif sur la valeur modélisée (‘mark to model’) des investissements de KBC en CDO à concurrence de 0,3 Milliard d’Euros, ce qui se répercutera pleinement au niveau du compte de résultats (contrairement à d’autres organismes financiers qui répercutent la valeur sur leurs capitaux propres au bilan).

    Après avoir appliqué les nouvelles hypothèses de rating à l’entièreté du portefeuille de CDO (y compris les titres n’ayant pas encore fait l’objet d’une dégradation) et maintenu la stratégie qui consiste à ramener à zéro la valeur de tous les titres ayant une notation inférieure à Ba3, la réduction de valeur pour KBC s’est élevée à 0,6 Milliard d’Euros, alors qu’une autre diminution des CDO à concurrence de 0,3 Milliard d’Euros résultait de l’accroissement de la valeur de marché des garanties financières (émises par les assureurs monoline) à l’arrière-plan de la dégradation de la notation. Cela porte l’impact global avant impôts à 0,9 Milliard d’Euros. Combiné à l’absence de crédits d’impôts aux Etats-Unis, l’impact sur le bénéfice net de KBC sera du même ordre de grandeur.

    La dernière révision de la notation sur le crédit fait suite à une autre série de révisions de la notation au cours du trimestre, dont on avait déjà tenu compte de l’impact financier négatif au troisième trimestre.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here