Comprendre la relation entre les taux d’intérêt et l’inflation

0
2146
Taux d'intérêt et inflation

Le 19 et 20 septembre prochain, la Réserve Fédérale Américaine (la FED) devrait se réunir pour parler de la politique monétaire américaine et tenir une conférence de presse pour partager ses décisions et ses projections économiques.

Après plus de 7 ans avec des taux à des niveaux ultra faibles, la FED a relevé 2 fois ses taux cette année en mars et en juin. Les investisseurs se demandent si elle va pouvoir respecter son calendrier de hausses des taux, à savoir 3 hausses en 2017.

L’inflation et les taux d’intérêt sont des concepts macro-économiques liés. Les taux d’intérêt sont généralement guidés par les Banques Centrales en fonction de leurs statuts. La stabilité des prix (inflation) est généralement un objectif de la plupart des Banques Centrales dans le but d’assurer une qualité de vie à leurs populations (pouvoir d’achat constant).

Relation entre l’inflation et les taux d’intérêt

De façon générale, plus les taux d’intérêt sont faibles et plus les agents économiques à besoin de financement (particuliers et entreprises) sont capables d’emprunter de l’argent car il est moins cher.

Ainsi, ces agents ont davantage d’argent à dépenser pour leurs projets personnels ou professionnels, ce qui augmente les dépenses de consommations et les investissements, entraînant généralement une augmentation de la croissance et de l’inflation.

Avec des taux d’intérêt plus forts, les consommateurs ont tendance à épargner davantage pour profiter de rémunérations plus importantes et leurs revenus disponibles sont donc plus faibles. Avec moins de dépenses, l’économie a tendance à ralentir et l’inflation à diminuer.

Le rôle d’une Banque Centrale

Une Banque Centrale est l’entité monétaire suprême qui cherche à influencer la conjoncture économique grâce à sa politique monétaire. Il existe de nombreux outils qu’une Banque Centrale peut utiliser pour faire varier le coût et la disponibilité de l’argent dans une économie : ratio de réserve minimum, opérations d’open-market, taux de change et, certainement l’un des plus importants : les taux d’intérêt.

En modulant les taux d’intérêt la Banque Centrale d’un pays fait varier la masse monétaire, c’est-à-dire la quantité de monnaie disponible dans l’économie et facilement convertible, ce qui joue sur le niveau général des prix, donc sur l’inflation. D’après l’INSEE, « l’inflation est la perte du pouvoir d’achat de la monnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix ». Elle est généralement mesurée par l’IPC ou Indice des Prix à la Consommation. Il s’agit d’un indice qui « permet d’estimer, entre deux périodes données, la variation moyenne des prix des produits consommés par les ménages ».

Un changement dans les taux d’intérêt directeurs sera reflété dans les autres taux d’intérêt facturés par les banques pour les prêts (prêts étudiants, prêts automobiles, prêts commerciaux…), ce qui aura une incidence sur l’argent dépensé par les particuliers et les entreprises. Les habitudes de consommation et d’investissement seront dont modifiées, ce qui change également le niveau des prix.

Importance de l’inflation et des taux d’intérêt sur les devises

Comme nous l’avons dit les banques centrales ont la tâche de contrôler la masse monétaire et de maintenir la stabilité économique des pays représenté. Les décisions de politique monétaire de ces banques centrales influencent directement les devises en faisant fluctuer le coût et la disponibilité de l’argent dans une économie par des taux d’intérêt plus faibles ou plus élevés.

Ainsi, si l’objectif d’inflation des Banques Centrales est respecté, alors les taux d’intérêt augmenteront ce qui aura tendance à attirer les investisseurs étrangers. La demande pour cette devise sera donc plus forte ce qui va renforcer cette devise par rapport aux autres devises.

Les anticipations des investisseurs quant à la politique monétaire future d’un pays fait également fortement bouger les devises. Les traders sur le marché du FOREX ont constamment un œil sur le calendrier économique en particulier lorsqu’il y a des réunions de Banques Centrales pendant lesquelles d’importantes décisions peuvent être prises.

Cependant, chaque discours des membres d’une Banque Centrale est analysé pour déceler des informations sur de possibles actions futures. Les Banques Centrales veulent éviter toute panique et volatilité accrue sur les marchés alors elles doivent communiquer de façon claire et précise sur leurs actions et leur calendrier. On ne voudrait pas revivre un nouveau tsunami du Franc Suisse qui s’est produit lorsque la Banque Nationale Suisse à abandonner son cours plancher face à l’euro…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here