Des banques européennes et françaises interdites de transaction de devises vers la Chine

0
533
Sens interdit

Bank of China, qui fait partie des principales banques commerciales chinoises, aurait interdit certaines transactions de change avec certains établissements bancaires européens, dont le Crédit Agricole, la BNP et la Société Générale. Précisément, les interruptions concernaient les opérations de « forwards » et de « swaps » sur les devises étrangères, alors que les transactions au comptant « spot » sont restées opérationnelles.

Selon plusieurs acteurs européens du marché financier, cette suspension décidée par la banque chinoise résulterait de la fragilisation économique due à la crise de la dette sur le vieux continent. Les trois organismes bancaires français concernés par cette situation ont d’ailleurs récemment vu leur note abaissée par l’agence de notation Moody’s. La possible éviction de la Grèce de la zone euro serait également citée par les analystes comme étant une des raisons qui expliquent les dispositions prises par Bank of China.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here