Top 10 2017 des pays à la fiscalité la plus attractive ! (La France ne s’y trouve évidemment pas…).

Poids de la fiscalité française en 2017, ou quand l’herbe est plus verte dans le jardin de nos voisins, ou plus loin…

0
1213
Top 10 2017 des pays à fiscalité attractive

On a coutume de situer la France en tête de peloton des pays dans lesquels la pression fiscale est la plus forte, et cette mauvaise réputation n’est pas usurpée hélas. Un classement du « top 10 des pays les moins lourdement imposés » vient d’être établi par le Cabinet Bradley Hackford, et notre pays, on s’en doute, n’y figure pas, et de très loin !

5 critères de classement

Pour les personnes physiques, le classement Bradley Hackford (année 2016) repose sur les caractéristiques suivantes :

  • le taux de pression fiscale sur les personnes physiques qui résident dans le pays ;
  • la qualité de vie du pays ;
  • la sécurité juridique et physique du pays ;
  • la situation géographique du pays, son accessibilité, ses centres d’intérêt et la qualité de ses infrastructures ;
  • la qualité du programme d’investissement économique développé par le gouvernement local pour favoriser l’investissement de nouveaux résidents dans le pays, la rapidité de traitement des dossiers.

Le palmarès du « top 10 » 2017

On peut y voir en bonne place des voisins : la Principauté d’Andorre (2ème), le Royaume-Uni (4ème),  la Principauté de Monaco (5ème), la Suisse  (8ème) tir presque groupé donc. Rien d’étonnant à cela surtout de la part du Royaume-Uni qui a toujours affiché une fiscalité très attractive (et qui ne semble pas devoir  s’inverser avec le Brexit), ni de la Suisse, qui fait son entrée dans ce palmarès, avec un système d’imposition forfaitaire et plein de points attractifs pour la qualité de vie.

Drapeau de MalteMais le plus étonnant est la spectaculaire remontée à la 1ère place de Malte, qui devient l’Etat le plus favorable fiscalement en permettant à tout citoyen d’acquérir la nationalité maltaise par son programme de citoyenneté par l’investissement, faisant que les revenus non issus de Malte et qui n’y sont pas rapatriés n’y sont pas imposés, pas plus qu’ils ne le sont dans un autre Etat, et ce à contre-courant des accords que les Etats-membres de l’Union européenne comme Malte signent les uns après les autres afin de lutter plus efficacement contre l’évasion fiscale, pour plus de transparence et par l’échange automatique de renseignements notamment !

Le Portugal quant à lui, qui occupait le 5ème rang en 2016 avec sa politique d’exonération d’impôt sur le revenu des expatriés pendant les 10 premières années, il est sorti du tableau !

Le « top 10 » 2017

#1 Malte

… avec  0% d’impôt sur les revenus de source non locale et non rapatriés à Malte pour les résidents non-dom ;

#2 Andore

…avec seulement 10% d’impôt sur le revenu des personnes physiques, et qui passe de la 4ème place en 2016 à la seconde cette année grâce à une modernisation de ses infrastructures et grâce à son taux d’imposition attractif tant pour les personnes vivant de leur patrimoine que pour les personnes à la tête de sociétés ;

#3 Antigua et Barbuda

…avec  0% d’impôt dans le cadre de la résidence obtenue au travers du programme de nationalité par investissement (comme pour Malte) ;

#4 Royaume-Uni

…avec 0% d’impôt sur les revenus de source non locale durant les 7 premières années de résidence avec le statut de résident non-dom ; le taux d’imposition en Angleterre ainsi que les options fiscales actuellement en vigueur devraient perdurer même avec le Brexit, et sa position géographique et son  dynamisme permettent au  Royaume Uni d’offrir un contexte de vie et un contexte fiscal très avantageux.

#5 Monaco

…avec 0% d’impôt sur le revenu des personnes physiques ;

#6 Bahamas

…avec 0% d’impôt sur le revenu des personnes physiques ;

#7 Ile Maurice

…avec un taux maximum de 15% d’impôt sur le revenu des personnes physiques ;

#8 Suisse

Imposition des revenus des personnes physiques : forfait possible se négociant à partir de 100 000 Francs suisses par an. Bien qu’il existe d’autres pays offrant l’équivalent du forfait fiscal suisse à de meilleures conditions (notamment Gibraltar ou Guernesey avec un système de plafond d’impôts) la Suisse continue de présenter des avantages fiscaux pour les expatriés.

La Suisse offre en outre des infrastructures d’excellente qualité notamment dans le domaine de la santé et de l’éducation. Son système bancaire solide et reconnu participe également au maintien de la Suisse comme pays d’expatriation attractif en dépit des évolutions législatives ;

#9 Emirats Arabes Unis et Dubaï

…avec 0% d’impôt sur le revenu des personnes physiques ;

#10 Bulgarie

….avec 10% d’impôt sur le revenu des personnes physiques. La Bulgarie, qui présente un taux d’imposition de 10 % sur les personnes physiques, est à la fois attractive pour les entrepreneurs et pour les personnes recherchant un pays facilement accessible en terme de résidence tout en présentant un environnement fiscalement peu élevé.

Pays Européen, la Bulgarie ferme le classement juste avant  les Caïmans, le Panama et Chypre. L’appartenance à l’Europe rend la Bulgarie plus accessible que les pays ayant une image plus difficile tels que le Panama ou Belize, plus attractifs fiscalement mais plus difficiles d’accès dans un contexte international complexe en 2017.

La France à côté fait pâle figure, dans le bas du tableau avec jusqu’à 45% d’impôt sur le revenu.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here