Voiture connectée : Samsung au volant de l’américain Harman

0
709
voiture connectée

Samsung renforce sa présence sur le marché des voitures connectées et intelligentes

Logo de SamsungLa crise des Galaxy Note 7 est apparemment loin d’impacter les ambitions internationales de Samsung (www.samsung.com). Le géant coréen vient d’annoncer, le lundi 14 novembre 2016, le rachat de Harman International Industries (www.harman.com) pour 8 milliards de dollars (112 dollars par action). Payé en cash s’il vous plait malgré le fiasco de son Note 7 aux batteries explosives.

Logo de HarmanL’équipementier automobile américain, basé dans le Connecticut, produit des systèmes audio et autres systèmes embarqués haut de gamme offrant une connexion à internet pour plusieurs constructeurs automobiles, dont General Motors et Fiat Chrysler. « Harman complète parfaitement Samsung en termes de technologies, de produits et de solutions », a déclaré le vice-président de Samsung, Kwon Oh-Hyun.

Cette opération de croissance externe permettra au groupe sud-coréen de renforcer sa présence sur le marché des voitures connectées et intelligentes, y compris les véhicules sans chauffeur, dont le taux de croissance annuel est estimé en moyenne à 13% à 186,4 milliards de dollars en 2025. Ce n’est pas ainsi pour rien si Samsung espère achever cette acquisition, la plus importante de son histoire, avant la fin du troisième trimestre 2017.

Comment Samsung compte tirer profit de cette opération ?

Afin de mieux tirer profit de cette opération, le géant coréen compte fusionner certaines de ses divisions électroniques grand public avec les activités de l’équipementier américain, particulièrement dans le son et les objets connectés. C’est le cas également pour son équipe spécialisée dans l’électronique automobile et les composants pour voitures autonomes mise en place l’année dernière.

Avant le rachat de Harman, Samsung était déjà présent sur le marché automobile

Il compte, en effet, quelques marques de prestiges, telle que la division Automobile de Bang & Olufsen. Il fabrique aussi des batteries pour voitures électriques. Sans oublier qu’il s’était déjà essayé à l’industrie automobile dans les années 1990, en construisant des voitures estampillées Samsung, avant de faire marche arrière. Cette marque existe toujours et elle est vendue uniquement en Corée. Son capital est détenu à 80% par Renault et 20% par Samsung.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here