Qui est Jean-Michel Aulas ? Sa biographie

    Jean-Michel Aulas est un homme d’affaires Français né le 22 mars 1949 dans la petite commune de L’arbresle (département du Rhône) en France. Il dirige le Groupe Olympique Lyonnais depuis 1987.

    Jeunesse au sein d’une famille de professeurs qui enseignent tous deux au collège André Lassagne de L’arbresle. Le jeune Jean-Michel partage son temps entre sa passion du handball (il joue en 2e division), son militantisme étudiant (il est délégué du syndicat UNEF) et un intérêt précoce pour le monde de l’entreprise. Ses velléités d’entrepreneur se manifestent d’ailleurs de façon pour le moins prématurée. L’âge de la majorité légale étant fixé à 21 ans, après un BTS en informatique et une licence d’économie, il obtient de ses parents qu’ils l’émancipent dans la perspective de créer sa première entreprise. Ce sera la CEGI (Centre européen de gestion par l’informatique), qu’il fonde en 1969 avec trois associés. En dépit d’un succès commercial indéniable, l’entreprise pâtit d’une gestion approximative qui contraint les jeunes entrepreneurs, à peine 18 mois après son lancement, à vendre l’entreprise à Cegos, qui engagera Jean-Michel Aulas et Jean Claude Sansoë, l’un des anciens associés de CEGI.

    Une dizaine d’année plus tard, l’irréprescible envie d’entreprendre se manifeste à nouveau. En 1983, Jean-Michel et Jean-Claude quittent Cegos pour développer CEGID (Compagnie Européenne de Gestion par l’Informatique Décentralisée), un éditeur de logiciels de gestion, dédié « à la performance des entreprises et de leur développement ». Le groupe est coté à l’Euronext Paris seulement quatre ans après sa création.

    Aujourd’hui, Jean-Michel Aulas détiendrait encore 20% du groupe CEGID, qui revendique le statut d’éditeur numéro 1 en France pour les solutions de gestion. La société emploie 2 000 collaborateurs, dispose d’un réseau de 40 agences et de 180 distributeurs, et compte 350 000 utilisateurs à travers une soixantaine de pays. En 2009, son chiffre d’affaires dépassait les 248 millions d’euros.

    Mais si Jean-Michel Aulas a acquis une certaine notoriété bien au-delà de sa région natale, c’est en raison de sa passion du football. En 1987, en pleine aventure CEGID, c’est la question d’un journaliste à Bernard Tapie au sujet des déboires sportifs et financiers du club de l’Olympique Lyonnais qui va quelque peu modifier la trajectoire professionnelle de Jean-Michel Aulas. L’acteur-politicien-homme d’affaires fait de Jean-Michel Aulas le sauveur providentiel de l’OL. Ce dernier, « pour rendre service », intègre le conseil d’administration du club Olympique Lyonnais qui le nomme Président.

    En appliquant les recettes de ses activités d’entrepreneur, Jean-Michel Aulas va redresser, en l’espace de 15 ans, un club exangue qui végètait jusque-là en seconde division. Depuis 1999, l’OL n’est plus un simple club de football, mais un groupe coté sur Euronext Paris dès 2007. Comme l’indique le site financier de la holding, OL Groupe a fondé son modèle de développement autour des activités Billeterie, Droits TV, Partenariats & Publicité, Produits de la marque et Trading de joueurs. Une stratégie payante, tant sur le plan sportif (6 titres consécutifs de Champion de France de Ligue 1, une participation quasi systématique en Coupe d’Europe), que le sur le plan financier : en 2009, le groupe a dépassé les 190 millions d’euros de chiffre d’affaires pour un résultat net de 5,1 millions d’euros.

    PARTAGER
    Prochain articleQui est Roman Abramovitch ? Sa biographie

    REPONDRE