Qui est Simon Azoulay ? Sa biographie

    Simon Azoulay est un entrepreneur Français né le 29 mai 1956 à Rabat, au Maroc. Il est le PDG de la société d’ingéniérie Alten.

    On sait peu de chose de cet ingénieur issu de l’école Supélec, sinon ce qu’il veut bien révéler. L’histoire de Simon Azoulay commence donc réellement en 1988, lorsqu’il se lance, à 32 ans, dans la création d’entreprise avec deux associés, ingénieurs comme lui. Alten est créée. Il en est le principal actionnaire et prend la présidence de la société, basée à Boulogne, à proximité de Paris.

    Le métier d’Alten s’articule autour de « l’ingéniérie et du conseil en technologies » d’une part, et des « services informatiques et réseaux » d’autre part. L’entreprise a pour vocation « d’accompagner les industriels qui conçoivent des produits et des systèmes à fortes composantes technologiques » déclarait Simon Azoulay en 2009, dans un entretien accordé au journal L’est-Eclair. Dès sa seconde année d’existence, Simon Azoulay ouvre des filiales en France et au Royaume Uni. En dépit de la crise économique qui touche le monde en 1991, l’homme d’affaires maintient le cap d’une croissance soutenue : il recrute, étend ses domaines d’intervention et parvient à rester bénéficiaire.

    En 1999, dix ans après sa création, Alten entre au second marché de la bourse de Paris. L’entreprise est un succès ; elle poursuit ses ouvertures à l’étranger (Allemagne, Espagne, Bénélux) et fait l’acquisition de quelques entreprises (Abilog, Anotech, Cogitel et le Groupe Techniques Avancées).

    Les années 2001 à 2003 marquent une nouvelle phase d’acquisitions visant à pérenniser la croissance de la maison-mère. Près d’une dizaine d’entreprises seront rachetées par Simon Azoulay. Depuis 2004, la stratégie de croissance externe est plus que jamais préservée et permettra au groupe de revendiquer son statut de numéro un européen en matière d’ingéniérie.

    En 2006 le groupe atteint le chiffre d’affaires record de 576,3 millions d’euros, en hausse de 32,1%. L’entreprise a doublé en l’espace de trois ans seulement.

    L’entreprise compte aujourd’hui plus de 13 000 collaborateurs dans une quinzaine de pays. 90% de ces salariés sont des ingénieurs de haut niveau. Fin 2009, le chiffre d’affaires a dépassé les 857 millions d’euros.

    Au classement Challenges 2009 des Plus grandes fortunes, Simon Azoulay apparaissait à la 260e place avec un « pécule » estimée à 95 millions d’euros.

    REPONDRE