Le forex, c’est quoi ?

Le terme forex, ou marché des changes en français, est issu de la contraction des termes anglais foreign exchange market. Le forex renvoie à l’échange de devises dont les taux de change sont en permanente fluctuation. Ce système dit de changes flottants est en vigueur depuis mars 1973 suite à la décision unilatérale du président Nixon de mettre un terme en août 1971 à la convertibilité du dollar en or. Cette décision a conduit à l’abandon de la fixité des taux de changes des diverses devises par rapport à l’étalon dollar, système mis en place à Bretton Woods en 1944.

Le marché des changes est ouvert 24h/24, 7j/7. En d’autres termes, cela veut dire qu’il est possible de trader à tout moment de la journée comme de la nuit. Il est considéré comme le deuxième marché financier le plus important au niveau international en termes de volume global, juste derrière le marché des taux d’intérêt. C’est le marché le plus liquide du monde, avec un volume des échanges en constante hausse depuis plusieurs années. Ainsi, en 2007, le volume quotidiennement échangé en moyenne sur le forex atteignait 3 210 milliards de dollars américains. Depuis, ce chiffre a considérablement augmenté. La crise économique et financière de 2008 a notamment permis un nouveau sursaut du marché des changes, nombreux étant les investisseurs qui se sont détournés des actions pour les devises car il n’existe pas sur le forex de risques dissimulés. Avec la reprise économique, ces investisseurs ont souvent pris la décision de continuer d’opérer sur les devises.

Pendant très longtemps, le marché des changes était exclusivement réservé aux professionnels, c’est-à-dire aux investisseurs institutionnels, aux banques, aux entreprises et aux gestionnaires de fonds. Cependant, avec l’arrivée d’internet au début des années 90 et des plateformes de trading pour les particuliers, le marché des changes s’est ouvert à un nouveau type d’investisseurs. Ce sont généralement des particuliers qui passent par des courtiers en ligne afin d’investir sur les paires de devises. Généralement, ils ne peuvent pas placer des sommes aussi importantes que les investisseurs institutionnels c’est pourquoi les courtiers en ligne, aussi appelés brokers, mettent à la disposition des particuliers des comptes de trading à partir de seulement 50 ou 100 euros.

En tant que trader, il est possible d’investir sur n’importe quelle paire de devises tant que votre broker la propose sur sa plateforme de trading. En général, les paires les plus traitées sont les paires EUR/USD, USD/JPY ou USD/GBP, sachant que le dollar américain est le ivot dominant dans près de 90% des échanges. Afin de placer un ordre sur le marché des changes, il suffit de seulement quelques clics rapides. Une fois que vous décidez de fermer votre position, vous êtes automatiquement crédité par votre broker du gain éventuel ou bien débité des pertes éventuelles sur votre compte de trading. Tout cela se fait en l’espace de quelques secondes et en toute sécurité.