Actufinance
Contacter l'équipe d'Actufinance.fr, le site de toute l'actualité financière
 

le bilan



'analyse financière s’appuie sur l’examen critique de l’information comptable provenant d’une entreprise. L’analyse financière doit permettre d’apprécier la pérennité de l’entreprise et sa capacité à dégager des bénéfices. Plus spécifiquement, le bilan comptable fait l’objet d’un retraitement donnant la possibilité de réaliser une analyse détaillée et dynamique du patrimoine de l’entreprise.

Définition de l'analyse financière

L’analyse financière consiste à mettre en œuvre un ensemble de techniques permettant à son utilisateur de synthétiser et d’analyser d’un point de vue économique et financier les documents comptables d’une société ou d’une entreprise individuelle. La banque est donc particulièrement concernée par l’analyse financière. Une bonne analyse financière lui permettra d’identifier au mieux les risques de défaillance des entreprises emprunteuses.

Utilisation de l'analyse financière

Les comptes permettent de voir :
  • Le montant du patrimoine de l'entreprise
  • La composition de ce patrimoine (liquidité)
  • L'origine de ce patrimoine (apport des associés ou résultat)
  • L'origine du résultat (exploitation ou exceptionnel)

Importance et signification du bilan

Le bilan

Schéma représentatif du Bilan avec l'Actif et le Passif
Le bilan est un document de présentation de la situation patrimoniale d'une entreprise. La première partie du bilan d’une entreprise (à gauche) est son actif. Celui-ci correspond aux différents emplois et regroupe tous les éléments du patrimoine ayant une valeur économique. La seconde partie du bilan est le passif qui matérialise les ressources à la disposition de l'entreprise qui financent son activité.

L’analyse dynamique du bilan de l’entreprise nécessite le retraitement des données comptables du bilan afin de mieux appréhender son patrimoine mais aussi, d’apprécier sa solvabilité, sa capacité d’endettement et ses possibilités d’investissements futurs.

L'actif

L'actif du bilan L’actif du bilan regroupe les avoirs de l'entreprise. Les actifs du bilan peuvent être immobilisés ou circulants. Lorsqu’ils sont immobilisés, il s’agit alors d’immobilisations incorporelles (brevets,…), corporelles (terrains,…), ou financières (participations,…).

Les actifs circulants représentent quant à eux les stocks (marchandises,…), les créances (dettes des clients,…) et les disponibilités (solde créditeur des comptes bancaires,…).


L'actif immobilisé

Bilan : l'actif immobilisé L’ensemble des biens qui sont destinés à rester durablement dans l’entreprise représente l´actif immobilisé.

La valeur des différents actifs immobilisés évolue avec le temps et fait l’objet d’ajustements à travers les amortissements et les dépréciations.

Il est à noter que les placements financiers ayant un but stratégique (participations) sont considérés comme de l'actif immobilisé.


L'actif circulant

Bilan : l'actif circulant L'actif circulant reprend l’ensemble des éléments utilisés dans le cadre du cycle d'exploitation.

Font partie de l’actif circulant, les créances clients, les autres créances, les stocks, les disponibilités et les placements financiers à court terme.


Le passif

Le passif du bilan Le passif répertorie l'ensemble des ressources de l'entreprise. Il comprend les capitaux propres (apports des actionnaires), les dettes d'exploitation et également les dettes financières.

Les capitaux propres constituent une forme de financement essentiel. Ils sont nécessaire à la création d'une entreprise mais aussi ultérieurement pour contribuer au financement de son développement.

Les capitaux propres doivent normalement augmenter au fil du temps grâce à l’accumulation des résultats positifs de l’entreprise (parfois négatifs et alors les capitaux propres diminuent). Les capitaux propres peuvent aussi être accrus à l’occasion d’augmentations de capital qui viennent renforcer la structure financière de l’entreprise.

Le montant des capitaux propres est extrêmement important puisqu’il conditionne notamment la capacité d’emprunt des entreprises. D’une manière générale, les banques acceptent rarement de financer une entreprise au-delà de la somme de ses capitaux propres.


Vous avez aimé cet article de notre guide de la banque ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

 


lire aussi...

La loi bancaire et les principales directives

             Voir le sommaire

Les activités bancaires traditionnelles : Le crédit

 
 
Actufinance - coffres-banque.jpg
NEWSLETTER DE LA FINANCE
Recevez gratuitement par mail
l'actualité économique et financière
Offres d'emploi en finance
emploi en finance
Consulter les offres
Déposer une offre
Tests professionnels
Forum de la finance
forum de la finance
Venez discuter, confronter vos opinions, poser vos questions dans le forum de la finance
Annuaire financier
annuaire de la finance
Consulter l'annuaire Le TOP des votes
Derniers sites ajoutés Ajouter un site
Le TOP des visites Modifier un site
Agenda financier
agenda financier
Salons, congrès...
Les liquidations du SRD
Les jours de clôture à la bourse
espace savoir
Lexique financier
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Guide de la banque
Guide du crédit
Fusions Acquisitions
Proverbes, citations & adages boursiers
Outils de la finance - outils de simulation
outils de la finance
Convertisseur de devises
Calculateur de Taux
Simulateur d'emprunt
Calcul de l'impôt sur le revenu
Calculatrice
Services pratiques
services pratiques
Formulaires administratifs Cartes & itinéraires
Annuaire professionnel Noms de domaines
Traducteur multilingue Météo






 
Partenaires - Contacts - Publicité - ActuFinance recrute - Forex - bourse - immobilier - rapports annuels - comptabilité - biographies - Langues : EN NL
© Actufinance - Tous droits réservés.
 
vous aimez la finance et actufinance.fr ?