Actufinance
Contacter l'équipe d'Actufinance.fr, le site de toute l'actualité financière
 

Trésorerie, besoin en fonds de roulement (BFR) et capacité d'autofinancement (CAF)



e besoin en fonds de roulement d’une entreprise permet de quantifier les capitaux nécessaires pour couvrir les différents cycles d’exploitation (ou hors exploitation) de l’entreprise. L’existence d’un fonds de roulement et l’analyse de la situation de trésorerie donne des indications précieuses quant à fiabilité financière d’une entreprise.

Fonds de roulement et besoins en fonds de roulement (BFR)

Le fonds de roulement

Représentation et calcul du fonds de roulement


Le fonds de roulement est la partie des capitaux propres et des dettes à plus d'un an (capitaux permanents) qui excédent le montant des immobilisations.

Le fonds de roulement sert à financer le cycle d’exploitation de l’entreprise. Il doit normalement couvrir une large partie des besoins en fonds de roulement afin d’éviter à l’entreprise de recourir de manière accrue au financement bancaire qui génère alors un niveau de charges financières élevé et vient amoindrir la rentabilité de l’entreprise.

Le besoin en fonds de roulement

Représentation et calcul du besoin en fonds de roulement


Les besoins en fonds de roulement (BFR) sont essentiellement des besoins d'exploitation liés directement au cycle d'exploitation de l'entreprise (production, échanges commerciaux). Ils se définissent sur le plan comptable comme étant la différence entre l'actif d'exploitation (stock et encours, avances et acomptes versés sur commandes, créances clients et comptes rattachés et autres créances d'exploitation) et les dettes d'exploitation (avances et acomptes reçus sur commandes en cours, dettes fournisseurs, comptes rattachés et dettes fiscales et sociales). Le BFR varie en fonction du type d’activité de l’entreprise.

Trésorerie

La trésorerie

Représentation et calcul de la trésorerie nette


La trésorerie consolide l’ensemble des avoirs bancaires d’une entreprise ainsi que les flux d’entrée et de sortie relatifs à ses avoirs disponibles.

La trésorerie a pour objectif de mesurer les excédents de trésorerie mais aussi les tensions de trésorerie futures. Les difficultés de trésorerie peuvent correspondre à des décalages entre les encaissements et les décaissements mais ils sont aussi parfois révélateurs pour une entreprise d’un problème de rentabilité ou d’une insuffisance de fonds propres. Le recours au crédit bancaire permet le plus souvent de résoudre les problèmes de trésorerie sous réserve d’une structure financière saine.

Les tableaux de flux de trésorerie

Le tableau de trésorerie reprend les informations du tableau de financement. Il sert à présenter l’ensemble des flux (décaissements et encaissements) en les ventilant mois par mois. Le tableau de trésorerie permet de déterminer les différents soldes de trésorerie de l’entreprise pour différentes périodes. L’objectif étant pour le trésorier de l’entreprise que les disponibilités soient suffisantes pour faire face aux décaissements.

Il existe plusieurs modèles de tableaux de flux de trésorerie :
  • TPFF : tableau pluriannuel des flux financiers
  • Modèle de l'OEC (Ordre des Experts Comptables)
  • Modèle de la Banque de France

Capacité d'autofinancement (CAF)

La capacité d'autofinancement permet d’appréhender la capacité de l'entreprise à dégager des liquidités pour financer son exploitation et son développement.

La CAF reflète le potentiel de financement (cash) dégagé par l'entreprise. Elle est égale à la différence entre les produits encaissables et les charges décaissables, exceptés ceux liés aux désinvestissements. Elle peut se déterminer de différentes façons et peu correspondre :
  • au résultat avant prise en compte des éléments non monétaires (dotations aux amortissements et provisions), mais après impôt, ou,
  • au résultat net duquel on retire les reprises d'amortissement et de provisions et on ajoute les dotations aux amortissements et provisions.
La capacité d’autofinancement peut aussi être déterminée en reprenant l'excédent brut d'exploitation duquel sont déduites les charges et ajoutés les produits donnant lieu à des flux financiers ( non encore intégrés dans l'excédent brut d'exploitation) ainsi que les différents éléments financiers, exceptionnels et les impôt sur les bénéfices.

Vous avez aimé cet article de notre guide de la banque ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

 


lire aussi...

La loi bancaire et les principales directives

             Voir le sommaire

Les activités bancaires traditionnelles : Le crédit

 
 
Actufinance - coffres-banque.jpg
NEWSLETTER DE LA FINANCE
Recevez gratuitement par mail
l'actualité économique et financière
Offres d'emploi en finance
emploi en finance
Consulter les offres
Déposer une offre
Tests professionnels
Forum de la finance
forum de la finance
Venez discuter, confronter vos opinions, poser vos questions dans le forum de la finance
Annuaire financier
annuaire de la finance
Consulter l'annuaire Le TOP des votes
Derniers sites ajoutés Ajouter un site
Le TOP des visites Modifier un site
Agenda financier
agenda financier
Salons, congrès...
Les liquidations du SRD
Les jours de clôture à la bourse
espace savoir
Lexique financier
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Guide de la banque
Guide du crédit
Fusions Acquisitions
Proverbes, citations & adages boursiers
Outils de la finance - outils de simulation
outils de la finance
Convertisseur de devises
Calculateur de Taux
Simulateur d'emprunt
Calcul de l'impôt sur le revenu
Calculatrice
Services pratiques
services pratiques
Formulaires administratifs Cartes & itinéraires
Annuaire professionnel Noms de domaines
Traducteur multilingue Météo






 
Partenaires - Contacts - Publicité - ActuFinance recrute - Forex - bourse - immobilier - rapports annuels - comptabilité - biographies - Langues : EN NL
© Actufinance - Tous droits réservés.
 
vous aimez la finance et actufinance.fr ?