Carry Trade

    0
    228
    taux

    Le carry trade est une méthode d’investissement consistant à profiter d’un différentiel de taux d’intérêt entre classe d’actif. Il suffit alors d’emprunter massivement une devise dont le taux d’intérêt est faible et de réinvestir cette somme dans une devise ayant un taux d’intérêt supérieur. Ainsi l’intervenant gagne la différence entre les taux d’intérêt.

    Le carry trade est une technique très utilisée et elle essentiellement pratiquée par les institutionnels qui investissent des montants importants. Ceci dit, les particuliers y ont aussi recours.

    La popularité du carry trade influe énormément sur les différents taux de change.

    Si l’on prend l’exemple de la monnaie japonaise, les montants investis entraînent la dévaluation du yen puisque les intervenants le vendent en masse. Plus le yen est dévalué, plus l’opération est intéressante. C’est donc une volonté des banques centrales de réduire ou non leur taux d’intérêt selon la politique de change qu’elles souhaitent adopter.

    La banque centrale du japon a aujourd’hui des taux d’intérêt très faible ce qui entraîne des dégagements important sur le yen. Cela marque une volonté d’appliquer une politique de soutien aux entreprises qui avec de faibles taux d’intérêts peuvent emprunter à faible coût et investir dans de nombreux projets.

    Par ailleurs de faibles taux d’intérêts déprécient le yen, ce qui dynamise l’économie en favorisant les exportations. Les entreprises japonaises ont pu ainsi rester compétitives.

    Le carry trade a longtemps profité au dollar, étant donné que cette devise proposait des taux d’intérêt élevés, mais aussi à l’euro et à la livre sterling.

    La technique du carry trade tient son succès dans le fait qu’elle peut être très rémunératrice mais le risque en contrepartie est fort : ainsi, en continuant avec l’exemple du Yen, sa valorisation entraînerait la clôture de nombreuses positions de carry trade car le différentiel de taux d’intérêt ne couvrirait plus la valorisation du yen. Les opérateurs surveillent donc de près la politique japonaise. Ce n’est cependant pas dans l’intérêt du japon de valoriser sa monnaie étant donné que son activité économique est basée essentiellement sur les exportations.

    Les positions de carry trade seraient actuellement évaluées à environ 100 milliards de dollars par la banque centrale japonaise.

    taux d'inérêt

    « Retour à l'accueil du dictionnaire financier
    PARTAGER
    Article précédentBancarisation