Escompte

    0
    225

    L’escompte est le versement anticipé d’un effet de commerce à l’entreprise le possédant.

    C’est la banque qui effectue le paiement en déduisant de l’effet de commerce les intérêts de l’opération, ainsi que les commissions. En effet, l’escompte peut être assimilé à un prêt accordé à l’entreprise. En contrepartie de ce versement, l’entreprise remet à la banque l’effet de commerce. A l’échéance, c’est donc la banque qui reçoit le montant de l’effet de commerce de la société émettrice. Pour l’entreprise, c’est un moyen d’obtenir de la trésorerie rapidement, l’effet de commerce servant de garantie à la banque.

    Cependant, la banque ne supporte aucun risque dans cette opération. En effet, si la société émettrice venait à être défaillante, la banque se retournerait alors contre son client. Si le client ne peut pas payer, il est en défaut de paiement envers la banque. Elle peut alors démarrer une procédure judiciaire contre la société émettrice afin de récupérer les fonds nécessaires pour payer la banque. La banque elle n’est pas du tout impliquée dans cette procédure.

    « Retour à l'accueil du dictionnaire financier
    PARTAGER
    Prochain articleActif net réévalué [ANR]